Indemnités de fin de carrière : comment une entreprise peut s’y préparer ?

Le jour du départ à la retraite d’un salarié, l’entreprise est tenue de verser une indemnité de fin de carrière qui sera calculée selon un barème bien défini. Que ce départ soit de manière volontaire ou à l’initiative de l’employeur, l’entreprise a des obligations. 

Comment est calculée l’indemnité de fin de carrière ?

Tout d’abord, seront prises en compte l’ancienneté et la rémunération du salarié au jour du départ en retraite puis un barème sera appliqué selon la convention collective dont dépend l’entreprise. Cela peut aller du ½ mois de salaire jusqu’à 8 mois pour un cadre du BTP.

Comment se caractérise l’indemnité de fin de carrière dans sa comptabilité ?

L’indemnité de fin de carrière se retrouve dans le passif social de l’entreprise et ce dernier est inscrit au bilan comptable de la société. A partir du premier salarié dans une entreprise, nous créons du passif social.

Comment préparer son passif social ? Quels sont les avantages en le confiant à un assureur spécialisé ?

Une fois que l’on sait que nous avons un passif social et à terme des indemnités de fin de carrière à régler, comment l’entreprise peut s’y préparer et quels sont les avantages d’externaliser ses passifs sociaux ?

  • Un assureur procédera toujours à l’actualisation du passif social de manière détaillée par salarié, pour avoir une vision claire des indemnités à payer dans le temps ;
  • Une fois que l’on connaît nos montants d’engagements, il est toujours plus simple de s’y préparer et de provisionner, nous allons donc pouvoir mettre en place un plan de financement afin d’avoir une gestion prévisionnelle de sa trésorerie et de ne pas se retrouver démuni le jour où un salarié avec 30 ans d’ancienneté partira à la retraite ;
  • Les fonds que vous allez confier à votre assureur seront placés sur un contrat de retraite collectif, rémunéré en partie par un fonds euros et par des unités de compte.


    Bon à savoir : les intérêts générés par
    ce placement ne seront pas soumis à imposition

  • Le montant que vous allez externaliser sera déductible de votre résultat imposable à l’impôt sur les sociétés l’année du versement
  • En externalisant le passif social vous valorisez également l’actif net de votre entreprise et vous améliorez votre note de crédit auprès des investisseurs !

A retenir : bien organiser son passif social, c’est aussi obtenir des déductions fiscales pour les entreprises.

Je vous accompagne dans le calcul de votre passif social et je vous propose le meilleur placement pour la trésorerie que vous allez me confier.

Pour aller plus loin, vous trouverez ici en téléchargement, le comparatif des fonds euros sur le marché de la retraite collective (source Benchmark ADDING)

Indemnités de fin de carrière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *